La maman solo

R’garde la, la p’tite dame là-bas qui se débat avec son fils d’un bras et les sacs de l’autre.

R’garde la comme elle a l’air préoccupé la nouvelle maman déjà solo.

R’garde la comme elle court contre la montre, souvent à bout de souffle.

R’garde la laisser tomber des choses sur son chemin sans pouvoir les ramasser.

R’garde la, r’garde la! Tout le monde doit la R’GARDER!

Parce que la vie n’est pas prévisible et que je suis tombé sur une badluck. Parce que vraiment, je le jure, si j’avais su que j’en serais là aujourd’hui, j’aurais changé quelque chose avant, dans mon enfance. Vraiment, j’ai appris qu’on ne peut pas prévoir la vie. C’est non. Même si on est la personne la plus organisé de toute la planète et même de l’univers. Même si on s’était promis, juré qu’on ne ferait JAMAIS ça dans le futur. Même si c’est totalement le contraire de la vie de rêve qu’on voyait dans notre tête. Bref, c’est pas prévisible cette vie-là. Malheureusement, ou heureusement vous me direz.

Je l’aime mon poulet, plus que tout au monde. Je l’aimerai toujours et le défendrai contre toutes les tempêtes de la vie. Toutes! Mais jamais je ne voudrais qu’il sache à quel point j’en bave présentement. Parce que c’est un bébé à bras, que c’est un bébé qui ne dort pas, que c’est un bébé qui pleure beaucoup, que c’est un bébé qui a besoin d’attention… Et que moi, je suis toute seule. Toute seule pour lui instaurer une belle routine, pour me lever la nuit, pour le prendre, pour l’entendre, pour le réconforter, pour le trimballer, pour jouer avec lui. Et très honnêtement, jamais je n’aurais pensé que ça aurait été aussi difficile, le métier de maman. Alors imaginez ma surprise devant le métier de maman solo.

Parce que d’être seule à longueur de journée avec son bébé (aussi la nuit tsé) c’est de donner TOUTE son énergie à un autre être que nous. c’est de s’oublier tout le temps. C’est de passer ses besoins avant les nôtres. Mais c’est aussi le jugement autour. Dur. Ferme. Dégradant. Et je ne peux pas en vouloir à personne, avant de connaitre cette réalité, je me suis déjà surprise à juger. C’est facile juger, trop facile.

Ben voyons elle est donc bien jeune!

Ben voyons déjà pu de couple!

Bon elle doit avoir brisé sa famille!

Ouf, elle doit être folle!

Wow quel bel exemple pour son fils…

Toutes ces phrases, c’est juste NON. Maintenant que vous me lisez et que vous savez. Ne pensez plus cela. On ne sait jamais ce qui se cache dans le passé d’une personne. JAMAIS. Et bien que ce soit, oui, une situation qualifiée de difficile à catégoriser. Vous n’avez même pas idée à quel point c’est difficile d’abandonner ses rêves de petites filles. Parce qu’aucune femme nait en se disant : “Ah ben oui, je vais faire un enfant à un homme, puis le laisser. Ca va être drôle toute seule en appartement avec mon bébé, pas d’argent et plus de temps pour moi. “

Porter un jugement devient beaucoup trop facile, de nos jours. Les temps ont changés! J’ai enduré, assez longtemps pour ce que je suis capable de supporter. Qu’est-ce que j’aurais dû faire? Me refermer comme une huître, mentir à mon fils en lui disant que je suis heureuse, accepter les insultes à tous les jours, manger une volée, accepter la tromperie… Sérieusement, ce choix a été le plus difficile à faire de toute ma vie. Il m’a apporté de la peine, du bonheur, de la colère, mais il m’a aussi apporté de la liberté. Parce que dans la vie, on a le droit de faire ce qu’on veut, ce qui nous rend heureuse. Même avec un bébé, on trouve son compte un moment donné.

Personne n’a le droit de lever le ton sur moi, de me tenir le bras un peu trop fort, de me prendre pour acquise, de me tromper, de m’insulter, de me mentir. Et ce que j’ai compris, c’est que si quelqu’un décide de faire cela et que je me sens inconfortable, JAMAIS je n’accepterai cela. JAMAIS. Parce que je suis une personne à part entière, que je me suis faire détruire, déchiré, manipulé, empiété. Et dès que j’aurai enfin trouvé la personne que je veux vraiment être dans la vie, plus personne n’aura le droit de m’enlever le sourire que j’aurai mis des mois à retrouver.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s