Promets-moi de ne pas t’enfuir

Je suis énervée, je parle souvent fort, il m’arrive de ne pas écouter ce que tu dis.

Je suis entêtée, j’ai toujours raison, il m’arrive souvent de pleurer.

Je suis  émotive, je suis transparente, il m’arrive trop souvent de choker.

Je suis bébé, j’ai trop d’imagination, il m’arrive parfois de bouder.

Je suis drama queen, j’aime beaucoup trop le chocolat, il m’arrive de me détester.

J’ai peur, je doute, il m’arrive de me tromper.

Mais tout ça, tu le sais. Tu me connais, et tu acceptes ça, pour le moment. Rien ne t’y oblige, mais t’es là, devant moi à essayer de me faire rire lorsque je feel pas. Je ne sais pas combien de temps ça va durer, j’espère que c’est pour toute la vie. Je ne sais pas pourquoi tu restes, peut-être que tu ne vois pas l’herbe plus verte de l’autre côté de la clôture, toi, puis c’est bon au fond!

Toi, t’es simple. Rien de complexe, pas de drame. C’est oui ou c’est non, pis y’a pas de coups bas. Toi, tu respires la vérité, tu me donnes confiance en moi. Tu me dis que je suis belle, sans rien attendre en retour. Aucune mauvaise intention derrière la cravate. Tu me connais, tu m’acceptes comme je suis et ça finis là.

Mais puisque tout a une fin, et puisqu’on cherche toujours le bobo. J’aimerais tellement que tu me dises que tu ne vas pas t’enfuir. On en a jamais parlé, parce que je le sais au fond, mais j’aimerais tellement l’entendre et le croire jusqu’au fond de mes tripes. Que vraiment je peux compter sur toi pour toujours, comme dans les histoires qu’on lit à nos enfants ou comme dans les films d’amour qu’on accompagnent d’une boite de mouchoirs.

Promets-moi que tu ne va pas partir à la moindre chicane, au moindre conflit. Que t’ira pas chercher la chaleur d’une autre un soir où on se sera crié des bêtises. Promets-moi de m’en parler si toutefois y’a quelque chose qui ne fonctionne pas, et de nous aider à travailler là-dessus. Promets-moi que tu ne partiras pas avec ce que je te donne. Que jamais tu ne te moqueras de moi derrière mon dos.

En fait, je ne te demande pas d’être parfait, même si au fond t’es parfait pour moi. Je ne te demande pas de rester si un jour il te vient l’envie de partir. Mais je te demande de ne pas t’enfuir, sans avoir travaillé avec moi, sans avoir essayé jusqu’à ce que t’en peuves plus. Je te demande de rester comme tu es, maintenant, au moment où je t’écris.

Simple, beau, drôle… Parfait pour moi.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s